MAROC Vive la révolution algérienne !         Vive le combat pour la fédération maghrébine des nations libres et souveraines débarrassées de l’oppression et de l’exploitation ! Une déclaration du comité de rédaction de La Tribune des travailleurs (Maroc)

C’est avec une attention et un enthousiasme particuliers que le peuple et les travailleurs marocains suivent votre mobilisation révolutionnaire pour construire une Algérie démocratique et une assemblée constituante qui consacrera la souveraineté du peuple frère d’Algérie. 

C’est pour des raisons historiques et géographiques que le sort de nos deux peuples frères est lié depuis des siècles et des siècles. 

Hier, le combat contre le colonialisme avait lié nos deux peuples frères, le peuple algérien et marocain, mais aussi le peuple tunisien dans un combat héroïque pour arracher l’indépendance nationale et la souveraineté des nations du Grand Maghreb, notamment sous l’égide de l’Étoile Nord-Africaine, l’organisation qui avait regroupé des travailleurs des trois pays dans l’immigration pour mener un courageux combat pour l’indépendance nationale. 

Certes, nos pays maghrébins, et sous différentes formes, n’ont pas accédé à une véritable indépendance, celle-ci n’avait pas débouché sur de véritables institutions nationales souveraines, telle une assemblée constituante qui rompe complètement avec les grandes puissances impérialistes. Le pillage des richesses de nos nations (des hydrocarbures, des richesses minières, agricoles et maritimes… etc.) a été la règle constante dans les relations qui liaient nos trois pays avec les puissances étrangères capitalistes, ainsi, les diktats de ces puissances et les plans meurtriers du FMI, de la Banque mondiale, de l’OMC et de l’Union européenne… ont à leur tour unifié nos trois peuples qui ont sombré dans le dénuement, la pauvreté et la hogra. 

La politique qu’ont mené les gouvernements successifs de nos pays depuis l’indépendance, et sous des formes différentes, était au service des puissances étrangères et contraires à leurs propres peuples, contraires à la souveraineté nationale. 

Votre combat pour arracher la souveraineté complète de la nation algérienne est un combat de tous les peuples et les travailleurs maghrébins. C’est avec fierté que les travailleurs marocains ont accueilli votre héroïque combat pour l’assemblée constituante qui consacrera la souveraineté et la démocratie, un pas en avant pour ouvrir la voie à une fédération maghrébine des peuples et des nations libérées du joug impérialiste. 

Renouant avec les meilleures traditions de l’Étoile Nord-Africaine qui, dès sa fondation en 1926, avait inscrit sur son drapeau le combat pour l’unité des peuples du Maghreb débarrassés de l’oppression impérialiste et de l’exploitation, nous tenons à saluer le combat héroïque du peuple et des travailleurs algériens, tout en signalant que la réussite de votre combat est une réussite pour le combat du peuple et des travailleurs marocains et maghrébins pour la démocratie et la souveraineté nationale. Votre combat ainsi que la résistance du peuple travailleur marocain ouvre la voie à une véritable unité des nations maghrébines libres et souveraines. C’est au moins ce qu’on peut voir se manifester sous différentes formes, y compris dans les stades de foot où des supporters marocains expriment spontanément leur soutien à leurs frères et sœurs d’Algérie, des chants marocains repris par les jeunes manifestants algériens, une expression de fraternité spontanée entre nos deux peuples frères. 

Nous saluons votre combat pour la réappropriation de l’UGTA et des organisations des travailleurs, outil indispensable pour l’accomplissement de vos nobles tâches sociales et démocratiques. 

Dans ce cadre, nous tenons à saluer la vague de grèves ouvrières en cours en Algérie, de l’est à l’ouest et du nord au sud, qui voit les travailleurs algériens formuler leurs revendications sociales, c’est à dire le contenu d’une véritable démocratie, et affirmer ainsi la place de la classe ouvrière comme moteur du processus révolutionnaire. Nous saluons cette vague de grève, nous qui sommes engagés aux côtés des enseignants contractuels en lutte pour l’égalité des droits et le caractère national du statut des fonctionnaires, contre la régionalisation de l’enseignement, nous qui sommes aux côtés des jeunes et des militants du Rif dont les dirigeants sont lourdement condamnés seulement pour avoir exprimé leur droit démocratique de manifester, et pour avoir revendiqué leurs légitimes revendications sociales et démocratiques. 

Nous saluons particulièrement le combat et l’engagement de nos camarades du COSI (Comité d’organisation des socialistes internationalistes) qui s’est engagé depuis le début du soulèvement révolutionnaire en Algérie sur la ligne de combat pour l’assemblée constituante souveraine et pour une Algérie libre, démocratique et socialiste. 

Sachez chers frères et sœurs, que les travailleurs, les jeunes, les femmes et les militants ouvriers marocains sont à vos côtés pour le meilleur et pour le pire. Pour cette occasion, nous tenons à dire haut et fort : 

Vive la révolution algérienne !

Vive le peuple algérien, libre et indépendant !

Non à toute ingérence impérialiste et étrangère contre la nation algérienne !

Pour la fraternité des peuples et des travailleurs maghrébins !

Vive le combat pour la fédération maghrébine des nations libres et souveraines débarrassées de l’oppression et de l’exploitation !

Rabat, le 7 avril 2019