FR

IRLANDE Une victoire contre les contrats zero heure :
un point d’appui dans le combat contre l’exploitation

2019-12-07

Nous avons publié la semaine dernière l’appel de 407 militants ouvriers de 52 pays ont lancé un appel à une conférence mondiale contre la guerre et l’exploitation, pour l’Internationale ouvrière, les 5 et 6 novembre 2020. (Nous publierons prochainement une nouvelle liste). Parmi eux, Ciaran Campbell, signataire au nom du syndicat Mandate (travailleurs du commerce) en Irlande. Il a la parole. Mandate a remporté une victoire contre ce que l’on appelle les contrats de travail zéro heure. Peux-tu nous en dire plus ? Ciaran Campbell Ces contrats ont pour caractéristique que l’employeur ne mentionne dans le contrat aucune indication de durée minimum de travail. Le salarié est rémunéré uniquement pour les heures travaillées, il doit pouvoir se rendre disponible à n’importe quel moment de la journée. Ces contrats se sont multipliés dans le cadre de la politique de flexibilité et de compétitivité préconisée par l’Union européenne. La campagne [...]

FRANCE Grève à partir du 5 décembre Un enjeu de classe et de civilisation

2019-12-07

En France, à partir du 5 décembre, s’engage la grève pour le retrait d’un projet de loi du gouvernement Macron contre les régimes de retraite. Jamais, depuis plus d’un demi-siècle, s’est engagée dans ce pays une mobilisation de cette ampleur. Daniel Gluckstein explique dans l’éditorial de La Tribune des travailleurs, journal ouvrier édité par le POID, quel est l’enjeu de cette bataille. Quel est l’enjeu de la grève qui débute le 5 décembre ?  C’est d’abord un enjeu de classe, très ancien, celui de la durée du travail. Dès l’origine, le système capitaliste a été marqué par la confrontation sur cette question : d’un côté, les patrons qui, pour des salaires de misère, imposaient des journées de travail de seize heures et plus et criaient à une ruine certaine si la journée de travail était limitée ; de l’autre côté, le mouvement ouvrier naissant qui revendiquait les trois fois huit heures de travail, de sommeil, de [...]

LIBAN Les protestations ébranlent les institutions communautaires

2019-11-10

Les manifestations massives viennent de provoquer la démission du Premier ministre, Saad Hariri – qui disposait de la triple nationalité libanaise, saoudienne et française –, amenant le président à appeler à former un « gouvernement de compétences ».    Depuis maintenant près de trois semaines, les masses libanaises manifestent. Elles revendiquent un changement radical, le départ « de toute la classe politique » jugée incompétente et inactive, et le départ du gouvernement. Dans un pays où la Constitution est basée sur des droits singuliers dévolus à chaque « communauté », où ces communautés sont représentées dans les institutions selon un savant mélange (aux sunnites le poste de Premier ministre, aux chrétiens la présidence, etc.), la remise en cause de cette construction communautaire est une révolution. « Nous sommes un seul peuple », ont scandé les [...]

CHILI « No son 30 pesos, son 30 años »

2019-11-10

L’irruption des travailleurs et des jeunes a ouvert une crise révolutionnaire. « Ce ne sont pas 30 pesos (l’augmentation du prix du ticket de métro – ndlr), ce sont 30 ans » que nous rejetons, disent des millions de travailleurs et de jeunes. Trente ans, c’est la période pendant laquelle, après la fin de la dictature de Pinochet, l’ensemble des partis – y compris de « gauche » – ont accepté le maintien des institutions de la dictature, à commencer par la Constitution de 1980. Institutions qui ont permis la mise en œuvre des plans du Fonds monétaire international. Nos correspondants de l’Alliance des travailleurs et des étudiants livrent leurs réflexions.   L’irruption des lycéens Lorsque le gouvernement du président Piñera annonce l’augmentation du prix du ticket de métro, ce sont les lycéens de Santiago (la capitale) qui montent au créneau. Ils appellent les usagers à ne pas [...]

CHILI « Assemblée constituante, maintenant ! »

2019-11-03

L’état de siège instauré par le président Piñera, l’armée et la police dans les rues, les 18 morts et les centaines de blessés et près de 2 000 arrestations, comme les annonces de mesures sociales pour calmer le jeu n’ont eu aucun effet.  Poussées par la mobilisation venant d’en bas, la plate-forme Unidad Social (Unité sociale, qui regroupe plusieurs centaines de syndicats et organisations sociales du pays, dont la Centrale unitaire des travailleurs [CUT], la coordination contre les fonds de pension No + AFP et le Colegio de Profesores, affiliée à la CUT) a lancé un mot d’ordre de grève générale les 23 et 24 octobre.  Les revendications sont celles que travailleurs et jeunes scandent dans les rues depuis le début de l’explosion sociale : levée de l’état d’urgence, retrait des projets de loi détruisant les droits des travailleurs en matière de retraites, d’éducation, de fiscalité, exigence d’une [...]

HAÏTI Ce soulèvement populaire que la « presse servile » ne veut pas voir (Haïti Liberté)

2019-11-03

Alors qu’en Haïti tombe « une pluie continue de manifestations » pour en finir avec le président illégitime Jovenel Moïse, qui ne règne que par le soutien des troupes d’occupation des Nations unies, la presse capitaliste occidentale continue d’ignorer le soulèvement populaire. « Les événements populaires qui se déroulent dans notre pays sont venus une fois de plus dévoiler le vrai visage d’une certaine presse étrangère (…). Y a-t-il là de quoi s’étonner ou être indigné ? Pas nécessairement. Il n’y a rien d’anormal ni d’étonnant puisque cette presse odieusement réactionnaire a bien su sa leçon d’histoire, elle ne défend que les intérêts des multinationales et des puissances impérialistes de façon à briser tout mouvement d’émancipation nationale et de progrès. Cette presse hautement spécialisée n’est pas tout à fait libre et indépendante, elle n’a pas la liberté de tout dire, surtout quand ce sont les [...]

ÉTATS-UNIS La vague des grèves enseignantes déferle sur Chicago

2019-11-03

Ce 22 octobre, la grève des 32 500 enseignants affiliés au syndicat Chicago Teachers Union (CTU) entre dans son cinquième jour, avec une énergie et une détermination encore plus forte que lors de la grève de 2012, qui avait marqué le point de départ d’une révolte des enseignants dans tout le pays ces sept dernières années. Car contrairement à 2012, la grève a cette fois été rejointe par les personnels non-enseignants des 7 500 écoles publiques de la ville, syndiqués à SEIU* (Local 73). « Nous luttons pour que les jeunes de Chicago aient les écoles qu’ils méritent », a déclaré Jesse Sharkey, président du syndicat CTU, énumérant les principales revendications des enseignants : augmentation des salaires, réduction du nombre d’élèves par classe, des infirmières et des conseillers dans chaque école, des enseignants spécialisés, plus de classes bilingues et la protection des enfants d’immigrés sans-papiers contre les descentes de police. [...]

HONGRIE « Un candidat ouvrier a été élu au conseil municipal » Judit Somi, militante ouvrière internationaliste

2019-10-26

Quel bilan faut-il tirer des élections municipales du 13 octobre ? Judit Somi, militante ouvrière internationaliste La faillite du système est flagrante : il y a de plus en plus d’abstention. Au niveau national, on annonce 47,89 % de participation (qui inclut les votes nuls). Mais dans les villes martyrisées par la disparition de l’industrie, par exemple à Bàtonyterenye (dans le nord de la Hongrie), on tombe à des taux de 40 % de participation. On peut donc dire que plus d’un travailleur sur deux n’a plus confiance sur le fait que voter pour tel ou tel candidat va changer quoi que ce soit.  Qui est le vainqueur des élections ?  L’opposition l’emporte dans dix des vingt-trois plus grandes villes du pays, dont la capitale, Budapest, contre le parti Fidesz du Premier ministre réactionnaire et autoritaire, Viktor Orban, au pouvoir depuis 2010. Mais précisons : l’opposition est une vaste coalition allant du Parti [...]

CATALOGNE Une marée humaine contre la répression et pour la République

2019-10-26

À tous ceux qui annonçaient qu’elle était morte et enterrée, la marée humaine qui a déferlé a répondu : la République catalane est toujours là !  Le 14 octobre, neuf dirigeants catalans ont été condamnés à des peines allant de neuf à treize ans de prison pour « sédition ». Une condamnation décidée par le Tribunal suprême et au nom d’un Code pénal, qui sont l’héritage de la dictature de Franco, tout comme la monarchie et sa Constitution de 1978.  Ce verdict a provoqué une immense colère, qui s’est vite transformée en manifestations de masse, à l’appel des Comités de défense de la République (CDR) et des associations comme l’Assemblée nationale catalane (ANC) ou l’Omnium Cultural. Dès le 17 octobre, le syndicat des étudiants a lancé un mot d’ordre de grève. La marée humaine a culminé le 18 octobre à Barcelone, jour de grève générale lancée par les syndicats [...]

Aux jeunes et aux travailleurs chinois, à nos frères et sœurs chinois

2019-10-26

Militants ouvriers et partisans des libertés démocratiques, nous adressons notre salut fraternel aux travailleurs et aux jeunes chinois Nous saluons les dizaines ou centaines de milliers de jeunes et de travailleurs qui défilent dans les manifestations de Hong Kong depuis quatre mois, les centaines de milliers de travailleurs qui ont fait grève le 5 août et les 2 et 3 septembre et qui ont imposé à Carrie Lam le retrait du projet de loi sur l’extradition. Nous condamnons la violente répression policière, l’emprisonnement des manifestants et l’application d’une loi d’urgence assurant aux autorités des pouvoirs illimités contre les libertés démocratiques, Cette loi d’urgence date de 1922 quand le régime colonial britannique a voulu briser la grève des marins. Ainsi les autorités de Hong-Kong et derrière elles le gouvernement de Pékin usent contre les travailleurs et la jeunesse des lois des puissances coloniales qui pillaient la Chine. Qu’ils prennent [...]