URGENT

FR

En Belgique

2023-03-12

Le 26 février à Bruxelles, une manifestation « pour la paix » était appelée par la Fédération générale des travailleurs de Belgique (FGTB), le Parti du travail (PTB) et d’autres. Dans le tract qu’ils y ont diffusé, les militants du Comité unité-Eenheidcomité ont souligné : « Les traditions du mouvement ouvrier, du socialisme, de la démocratie sont à l’opposé du soutien à la politique de l’OTAN. Dans le gouvernement, il y a des partis qui se revendiquent du mouvement ouvrier. Ces partis, PS et Vooruit (le parti socialiste néerlandophone – ndlr), mènent une politique guerrière d’augmentation des budgets militaires, contraire aux valeurs socialistes et aux besoins sociaux (…). Les ministres socialistes doivent cesser leur collaboration avec l’OTAN et quitter ce gouvernement. [...]

Au Portugal

2023-03-12

Le 25 février, travailleurs et militants se sont réunis à l’appel de la Plate-forme contre la guerre, à Lisbonne. Beaucoup avaient participé l’après-midi à la grande marche de dizaines de milliers d’enseignants (la cinquième en deux mois). Les orateurs ont dénoncé la participation du gouvernement « socialiste » portugais à la guerre, se prononçant pour le retrait des troupes de Poutine et de l’OTAN, et le retrait des troupes [...]

En Italie

2023-03-12

Répondant à l’appel du Comité ouvrier international, le 17 février à Turin, travailleurs et militants se sont réunis (certains en vidéoconférence depuis la Sicile, Aoste et la Lombardie) et ont décidé de participer, sur leurs propres mots d’ordre, aux rassemblements « pour la paix » convoqués en Italie le 25 [...]

En Grande-Bretagne

2023-03-12

Environ 3 000 travailleurs et jeunes ont manifesté le 25 février à Londres à l’appel de la coalition « Stop the War », derrière une banderole proclamant « Pourparlers de paix maintenant, arrêt de la guerre en Ukraine, non à l’invasion russe, non à l’OTAN, non au nucléaire ». Travailleurs et jeunes, syndicalistes et membres du Labour Party ont manifesté, en dépit de la campagne d’une extrême violence du leader du Labour Party, Keir Starmer, contre tous ceux qui s’opposent à sa politique d’union sacrée avec le gouvernement conservateur. Quelques heures avant le début de la manifestation, la « gauche » officielle du Labour Party, derrière le député John McDonnell, condamnait la coalition « Stop the War » et basculait dans l’union sacrée avec le gouvernement et l’OTAN. « Nous demandons au gouvernement (…) de donner à l’Ukraine tous les équipements militaires britanniques excédentaires, en particulier les 79 chars Challenger, les 170 [...]

En France

2023-03-12

Le POID a participé à des rassemblements dans de nombreuses villes en développant ses positions : « Notre propre gouvernement, celui de Macron le va-t-en guerre, fait payer aux travailleurs par sa contre-réforme des retraites, par celle de l’assurance chômage, par le blocage des salaires et l’étranglement des services publics, cette loi de programmation militaire record de 413 milliards d’euros et toutes les livraisons d’armes que l’OTAN exige de lui. Mais au moment où nous nous rassemblons contre cette sale guerre, et contre toutes les guerres impérialistes en Afrique, au Moyen-Orient et contre les menaces de guerre contre la Chine… se développe dans notre pays un puissant mouvement de la classe ouvrière pour le retrait de la réforme des retraites. Nous l’affirmons : la meilleure façon de lutter contre la guerre, contre notre propre gouvernement fauteur de guerre, c’est d’aider la classe ouvrière et la jeunesse à infliger à ce gouvernement la [...]

Dans l’État espagnol

2023-03-12

Le Premier ministre « socialiste » Sanchez a promis la livraison de six à dix chars Leopard à l’Ukraine. Les ministres de Podemos, comme ceux du Parti communiste, restent membres du gouvernement. Des rassemblements ont eu lieu dans de nombreuses villes, comme le 23 février à Bilbao, à l’appel de la coalition « Non à la guerre », qui condamne « l’agression de la Russie et la politique expansionniste de l’OTAN, ainsi que le militarisme de tous les gouvernements européens. Nous sommes solidaires du peuple travailleur ukrainien et des femmes et des hommes qui, en Russie et en Europe, rejettent la guerre. Nous refusons l’envoi d’armes à l’Ukraine, car cela ne fait qu’aggraver le conflit et pousse l’Europe dans la guerre. [...]

Comité de suivi du Comité ouvrier international Amplifier la campagne internationale contre la guerre

2023-01-25

Le comité de suivi du Comité ouvrier international contre la guerre et l’exploitation, pour l’Internationale ouvrière (COI) s’est réuni le 12 janvier. Y ont participé des militants d’Afrique du Sud/Azanie, d’Allemagne, du Bénin, du Burkina Faso, de Chine, de Corée, des États-Unis, de France, d’Haïti, d’Inde, du Mexique, du Pakistan, des Philippines, de Roumanie et de Russie.  En introduction, Daniel Gluckstein souligne : la conférence mondiale contre la guerre et l’exploitation (Paris, 29 et 30 octobre 2022)« a appelé au retrait des troupes russes, au retrait des troupes américaines et de l’OTAN, à l’arrêt des interventions impérialistes et néo-coloniales. Les travailleurs n’ont aucun intérêt commun avec les multinationales et les gouvernements fauteurs de guerre. Mais – notamment dans les principaux pays capitalistes – ils sont confrontés au refus des dirigeants des principales organisations ouvrières et partis de “gauche” de [...]

FRANCE Par millions dans la grève, par millions dans la rue

2023-01-25

Le 19 janvier, deux millions de travailleurs ont manifesté et fait grève en France à l’appel de toutes les organisations syndicales contre le projet de réforme des retraites du gouvernement Macron. Le soir même, le POID éditait un tract à diffuser dans les usines et entreprises  Ce 19 janvier, le peuple s’est exprimé d’une seule voix : retrait du plan MacronBorne contre les retraites !  En grève par millions, dans le public comme dans le privé.  En manifestation par millions, dans des centaines de villes du pays.  Le peuple travailleur et la jeunesse se sont mobilisés. Le débat est tranché : cette réforme est illégitime et elle doit être retirée. La démocratie exige que la majorité soit entendue.  Et maintenant ?  Alors que nous manifestions par millions, Macron a osé prendre la parole pour dire que sa réforme est « juste » et qu’il la maintiendra.  Il faut le faire reculer. [...]

Les journées internationales contre la guerre (9, 10 et 11 décembre) 

2022-12-18

Les 9, 10 et 11 décembre, dans plus de vingt pays d’Afrique, des Amériques, d’Asie et d’Europe, des rassemblements, manifestations, piquets de diffusion, réunions publiques et conférences de presse ont eu lieu, à l’appel de la Conférence mondiale contre la guerre et l’exploitation, pour l’Internationale ouvrière, qui s’est tenue en région parisienne les 29 et 30 octobre.  Lors de cette conférence, les délégués de trente-deux pays réunis avaient appelé à faire de ces dates des journées internationales de mobilisation contre la guerre et l’exploitation, sur les mots d’ordre : « Cessez-le-feu immédiat et sans conditions ! Retrait des troupes russes d’Ukraine, retrait des troupes de l’OTAN d’Europe ! Troupes étrangères hors des pays qu’elles occupent ! Pas un sou, pas une arme pour cette guerre injuste ! Les milliards pour les salaires, l’école, les hôpitaux, pas pour la guerre ! Aucun soutien aux gouvernements fauteurs de guerre ! [...]

9-10-11 décembre 2022
Une véritable journée internationale de lutte contre la guerre se prépare

2022-12-05

C’est à l’unanimité que les militants ouvriers de 32 pays, réunis les 29 et 30 octobre dans la conférence mondiale contre la guerre et l’exploitation, pour l’Internationale ouvrière, ont décidé de proposer que les 9, 10 et 11 décembre se tiennent, dans le plus grand nombre de villes du monde, des rassemblements contre la guerre sous toutes les formes, pour que « les forces du mouvement ouvrier opposées à la guerre fassent entendre leur voix. »  La résolution de la conférence mondiale, traduite dans de très nombreuses langues, a circulé, elle a été adressée très largement aux organisations qui dans chaque pays parlent au nom des travailleurs, afin de proposer des actions communes sur les mots d’ordre : « Cessez-le-feu immédiat et sans condition ! Retrait des troupes russes d’Ukraine, retrait des troupes de l’OTAN d’Europe ! Troupes étrangères hors des pays qu’elles occupent ! Pas un sou, pas une arme pour cette guerre injuste ! Les [...]