FR

EUROPE Le bulletin n°1 du Comité de liaison européen contre les privatisations, la déréglementation et le travail précaire est paru

2019-07-06

Düsseldorf, 11 juin 2019 Cher (e) s camarades, Il y a un mois, le 11mai, nous nous sommes réunis à Strasbourg pour un meeting internationaliste. Aujourd’hui nous vous présentons le premier numéro du Bulletin d’information du Comité de liaison européen contre les privatisations, la déréglementation et le travail précaire. Nous appliquons ainsi la décision prise lors du meeting de Strasbourg, et rappelons les engagements pris à Strasbourg : Rédiger dans chaque pays un acte d’accusation contre les privatisations ; Faire circuler un bulletin – sous la responsabilité des camarades allemands avec des informations sur la résistance des travailleurs et jeunes de chaque pays. Sur cette base, créer les conditions de la tenue dans quelques mois d’une nouvelle Conférence ouvrière européenne de militants ouvriers et jeunes. Nous joignons à ce bulletin d’information la résolution adoptée par le meeting et commençons la série de bulletins par un tour d’horizon après les élections du 26 mai au « Parlement » de l’UE (voir ci-après). Comme contribution à l’acte d’accusation contre les privatisations, vous lirez un important document concernant la discussion qui se développe à Manchester et Liverpool sur la renationalisation des lignes ferroviaires régionales. Nous y ajoutons les premiers éléments de discussion internationale [...]

ITALIE Comment mettre en échec le projet de « régionalisation » du pays ?

2019-07-06

Les centrales syndicales CGIL-CISL et UIL ont convoqué à Reggio Calabria une manifestation nationale « pour relancer le sud ». Le gouvernement « populiste » italien, alliance de la Ligue (extrême droite) et du Mouvement 5 étoiles (M5S) utilise la réforme constitutionnelle de 2001 pour imposer la régionalisation du pays, baptisée « autonomie différenciée ». Il s’agit d’imposer la régionalisation de l’enseignement, de la santé, des services publics, des contrats nationaux (conventions collectives et statuts – ndlr), du système fiscal, des infrastructures… jusqu’à permettre aux régions un rapport direct avec l’Union européenne. Bref, c’est l’éclatement la République, au nom de la « concurrence libre et non faussée». Dans le même temps, le gouvernement – qui en paroles ne cesse de critiquer l’Union européenne – s’apprête à un nouveau train de coupes budgétaires dans la santé et les services publics, pour se conformer aux exigences de Bruxelles. Dans l’enseignement, la mobilisation avait commencé contre le projet de régionalisation. Tous les syndicats avaient lancé un mot d’ordre de grève pour le 17 mai… avant de l’annuler, à la suite de la signature d’un accord le 24 avril qui ne garantit strictement rien. Et d’ailleurs, du nord au sud du pays, toute une [...]

FRANCE « Sous l’égide du combat pour l’Internationale ouvrière »

2019-06-29

Le 15 juin, le Parti ouvrier indépendant démocratique a tenu un meeting à Paris. Lors de celui-ci, Dominique Ferré a présenté pour les travailleurs et jeunes rassemblés le combat internationaliste du parti. Chers amis, chers camarades, Je suis persuadé que nous tous ici réunis, qui combattons la politique capitaliste du gouvernement Macron, qui combattons pour les droits ouvriers et la démocratie, nous serons tous d’accord pour que notre meeting adresse son salut à la grève générale dans l’unité de toutes les confédérations syndicales pour le retrait de la réforme des retraites, en finir avec les coupes budgétaires dans l’enseignement public qui, hier, a rassemblé 45 millions de travailleurs au Brésil, 45 millions de travailleurs dans l’unité avec leurs confédérations syndicales, pour dire : dehors la réforme des retraites, dehors Bolsonaro qui a été élu par la fraude, dehors les plans du Fonds monétaire international. Je suis convaincu également que nous serons tous d’accord pour que notre meeting salue ce formidable mouvement de centaines de milliers d’ouvriers chinois de Hong Kong qui, depuis une semaine, manifestent contre la loi antidémocratique concoctée la main dans la main par les bureaucrates de Pékin et les capitalistes de Hong-Kong, pour tenter de terroriser et [...]

PAKISTAN All Pakistan Trade Union Federation Libération immédiate de Ali Wazir, député et dirigeant du Mouvement pour la protection des Pachtounes

2019-06-23

Déclaration Nous, All Pakistan Trade Union Federation (Fédération des syndicats du Pakistan), et ses 100 000 adhérents, dénonçons les agissements du gouvernement actuel de Tehreek-e-Insaaf qui arrête les dirigeants politiques de différents partis politiques et des membres du Parlement sous le prétexte de la lutte contre la corruption et contre le terrorisme.  L’APTUF condamne fermement l’arrestation du dirigeant du Mouvement Tahaffuz Pachtoune (PTM), Ali Wazir, du Nord-Waziristan, qui se bat pour défendre les droits des Pachtounes. Ali Wazir a été arrêté et, depuis, est en prison. Il dirige le PTM (Mouvement Tahaffuz Pachtoune)  Nous soutenons le combat mené par le PTM, un mouvement de défense des droits civiques qui revendique les droits et la sécurité de la minorité Pachtoune du Pakistan.  Nous, APTUF exigeons que le gouvernement cesse immédiatement de faire abattre la jeunesse pachtoune par les forces de sécurité et nous apportons notre soutien à l’appel des dirigeants du PTM qui déclare : « Nous allons lancer un vigoureux mouvement de protestation sous forme de sit-in afin de prendre des décisions importantes car nous ne pouvons tolérer plus longtemps les conditions qui prévalent sur notre territoire. »  Nous condamnons avec force les meurtres au cours de ces violences où plus de [...]

ALGÉRIE « Pour la libération de tous les détenus politiques » La parole à Maître Salah Dabouz, avocat

2019-06-23

Maître Salah Dabouz, qui défendait notamment Kamel Eddine Fekhar (décédé en détention le 28 mai après plus de cinquante jours de grève de la faim), a pris la parole le 14 juin, place Audin, devant plusieurs centaines de personnes qui assistaient, avant la marche du vendredi, à un meeting en plein air contre la répression, pour la libération des détenus d’opinion et pour les libertés démocratiques. Minbar El Oummel l’a interviewé.  La campagne internationale se poursuit De l’État espagnol, de nombreux militants et organisations soutiennent l’appel de 51militants ouvriers des États-Unis « pour la libération de tous les détenus politiques en Algérie ». Citons notamment : les syndicats ELA-ESK-LAB-UGT du métro de Bilbao (Pays basque), le collectif M15M Bizkaia, la huitième assemblée nationale de Goldatu (l’association des prisonniers et réprimés basques lors de la dictature franquiste) et vingt militants politiques et syndicaux de toutes tendances. Pourquoi avoir contribué à la constitution du « réseau contre la répression, pour la libération des détenus d’opinion et pour les libertés démocratiques* » ?  Comme vous-même l’avez constaté, les forces militantes se dispersaient quand il fallait s’unir pour mieux se battre. J’ai d’ailleurs dit au rassemblement pour la libération de Louisa Hanoune qu’il fallait [...]

HONG-KONG Deux millions de manifestants

2019-06-23

Dimanche 9 juin, un million de personnes ont manifesté à Hong Kong contre un projet de loi qui autoriserait les extraditions depuis Hong Kong vers la Chine continentale.  Le 16 juin, ils étaient deux millions.  Hong Kong, ancienne colonie britannique à la suite de la guerre de l’opium au XIXe siècle, a réintégré en 1997 la République populaire de Chine, dont elle fait historiquement partie, avec le statut de région administrative spéciale.  Deux militants ouvriers chinois nous livrent leurs réflexions.  « Nous appelons les travailleurs à cesser le travail » La parole à Ming Lam, de la Confédération syndicale de Hong Kong HKCTU Si la loi passe, cela permettrait que des résidents de Hong Kong soient jugés en Chine par des tribunaux dépendant directement des autorités de Pékin. Or, en Chine continentale, il n’y a pas de système judiciaire indépendant. La mise en place d’une procédure d’extradition ferait courir à tout le monde des risques de violation des droits de l’homme.  Les personnes soupçonnées d’avoir commis un délit en Chine, mais qui résident aujourd’hui à Hong Kong, pourraient y être renvoyées. Et l’on sait qu’elles n’auraient pas droit à un procès équitable. C’est d’ailleurs l’une des principales raisons d’inquiétude pour [...]

BRÉSIL 45 millions en grève générale

2019-06-23

Pas moins de 45 millions de travailleurs et de jeunes étaient en grève, le 14 juin, dans tout le Brésil, tandis que des manifestations massives ont eu lieu dans près de 380 villes pour le retrait de la réforme des retraites (« Prêvidencia ») et pour l’annulation de la baisse de 30 % du budget de l’enseignement public que le gouvernement d’extrême droite Bolsonaro Mourao veut imposer.  La profondeur de la révolte ouvrière avait imposé l’appel uni de toutes les confédérations syndicales à la grève pour le retrait de la réforme des retraites, qui n’est rien d’autre que la mise en œuvre des plans du Fonds monétaire international et l’obéissance aux exigences des marchés financiers. La veille, le gouvernement avait tenté une manœuvre en présentant au Congrès (Parlement) une version à peine édulcorée de la contre-réforme du ministre Paulo Guedes. Cela n’a diminué en rien la détermination des travailleurs et de la jeunesse, amenant Wagner Freitas, le secrétaire de la Centrale unique des travailleurs (CUT), à déclarer que ces amendements « ne changeaient rien ».  Le caractère massif de la grève s’est exprimé par l’arrêt complet des transports et de nombreux secteurs de l’économie.  Ainsi, certaines usines de « l’ABC » – [...]

ALLEMAGNE « Nahles est partie : la Grande coalition doit partir ! » Entretien avec Heinz-Werner Schuster, président de la commission ouvrière du Parti social-démocrate (SPD) à Düsseldorf.

2019-06-14

Le 26 mai, aux élections européennes et régionales, l’électorat ouvrier du SPD a refusé ses suffrages au Parti social-démocrate, exprimant ainsi son rejet de la participation du SPD au gouvernement de « grande coalition » avec Merkel. La dirigeante du SPD, Andreas Nahles, vient de démissionner. Cette démission ne règle rien, car ce qui révolte les électeurs ouvriers du SPD, c’est la participation au gouvernement de grande coalition avec le principal parti de la bourgeoisie, celui de Merkel. C’est dès le soir des élections que je me suis adressé à mes camarades – avec copie à la presse de Düsseldorf. Les travailleurs et la jeunesse ont le droit d’avoir leur propre parti, qui ne prenne en compte que leurs seuls intérêts, et non ceux du capital comme c’est le cas avec la « grande coalition ». C’est pourquoi la lettre disait : « Il faut quitter la grande coalition ! » Nous nous adressons à la direction nationale de la commission ouvrière du SPD et lui demandons de s’engager, dans l’unité avec les syndicalistes, dans le combat pour une politique ouvrière. Il nous faut absolument une politique et un gouvernement pour les travailleurs et la jeunesse ! La plupart des [...]

ALGÉRIE « Les travailleurs sont déterminés à reprendre l’UGTA »

2019-06-14

Entretien accordé par Abdelkrim Messis, membre du comité national pour l’assainissement de l’UGTA, à Mimbar El Oummel (Tribune ouvrière) Manifestation le 17 avril 2019 devant le siège de l’UGTA à Alger (Photo : Sami K.) Quels sont les objectifs que vous assigniez a la journée de mobilisation a laquelle le comité a appelé le 12 juin ? Abdelkrim Messis : La journée de mobilisation du 12 est dans la continuité de notre stratégie d’offensive pour en finir avec la direction illégitime qui prend en otage la centrale syndicale. Nous avons déjà fait des démonstrations de force en mobilisant fortement le 17 avril, le 1er mai et le 22 mai. Les travailleurs sont déterminés à reprendre l’UGTA (Union générale des travailleurs algériens) et à la reconstruire sur des bases de représentativité et de combativité. Le comité national pour l’assainissement de l’UGTA rejette également le congrès illégal que projetait d’organiser le secrétaire national (SN) au mépris de la loi, des statuts et de l’éthique. Nous comptons empêcher cette farce et aller vers l’organisation d’un vrai congrès de refondation consacrant les principes de transparence, de représentativité réelle et la défense des intérêts des travailleurs par leur syndicat l’UGTA. Nous essayons de diversifier les [...]