URGENT

FR

Travailleurs du monde entier, unissons-nous contre la guerre et l’exploitation ! Communiqué du Parti ouvrier indépendant démocratique (France)

2022-03-01

L’entrée des troupes russes en Ukraine ce 24 février marque un tournant dans l’escalade qui se poursuit depuis des mois entre la Russie et les pays de l’OTAN conduits par l’administration des États-Unis. Il s’agit désormais d’une véritable guerre. Elle vise à interdire toute souveraineté à la nation ukrainienne et à lui imposer une nouvelle fois la domination grand-russe. Pour les travailleurs, les jeunes et les peuples du monde entier épris de liberté et d’indépendance, l’exigence s’impose : retrait des troupes russes ! Poutine : bas les pattes devant l’Ukraine ! L’agression de Poutine contre l’Ukraine ne fait pas disparaître la responsabilité des Biden, Macron et autres gouvernements impérialistes qui, depuis des mois, poussent à la confrontation par leurs provocations, leur politique d’encerclement militaire de la Russie et la concentration des troupes de l’OTAN à ses frontières. C’est pourquoi les travailleurs et les jeunes [...]

Le Comité ouvrier international (COI) réaffirme que « cette guerre est désastreuse pour la classe ouvrière » – Nambiath Vasudevan

2022-03-01

Cette guerre est désastreuse pour la classe ouvrière. La guerre qui se déroule actuellement en Ukraine entraînera une augmentation du prix des marchandises et surtout du carburant. Cela augmentera le prix du gaz de cuisine pour les simples citoyens. Les prix de l'essence et du pétrole sont déjà très élevés, maintenant on dit qu’ils vont augmenter jusqu'à 100 dollars pour le peuple. En Inde, les prix de l'essence et du diesel sont actuellement gelés en raison des élections prévues en mars. Une fois les élections terminées, il est à craindre qu'en raison de la guerre en Ukraine, les prix de ces produits seront hors de toute commune mesure et même dépasseront tout ce que l'on peut imaginer.  [...]

Non à la guerre, non à l’exploitation ! – Daniel Gluckstein

2022-03-01

À l’heure où ces lignes sont écrites, personne ne sait sur quoi va déboucher l’escalade guerrière à l’est de l’Europe. Tout est possible. Mais il y a un certain nombre de choses que l’on sait.

On sait que les peuples n’ont aucun intérêt à la confrontation. Le travailleur russe n’est pas l’ennemi du travailleur ukrainien, qui n’est pas l’ennemi du travailleur russe. Le travailleur français n’est l’ennemi ni du travailleur russe, ni du travailleur ukrainien, ni du travailleur des États-Unis.

[...]

À bas la guerre ! « Qui est responsable de la marche à la guerre ? Pour quelles raisons ? »

2022-03-01

Dans la soirée du 21 février, le président russe, Vladimir Poutine, a reconnu officiellement les « républiques » séparatistes de l’est de l’Ukraine. Quelques heures plus tard, les chars russes y faisaient leur entrée. Il s’agit là du dernier épisode d’une escalade militaire opposant les États-Unis à la Russie qui se poursuit depuis des mois. Qui est responsable de la marche à la guerre ? Pour quelles raisons ? Face à la machine de propagande, il peut parfois sembler difficile de s’y retrouver. Une analyse de Dominique Ferré. [...]

RUSSIE « Les travailleurs ne veulent pas la guerre » – Alexeï*, militant syndical de la Plateforme de la solidarité

2022-03-01

C’est une confrontation entre deux blocs économiques et militaires. D’un côté, l’OTAN, de l’autre, la Chine et la Russie. L’Ukraine n’est qu’un des terrains de cette confrontation. La classe ouvrière ukrainienne souffre de son propre gouvernement et subit la pression de l’Est et de l’Ouest. Selon moi, les deux parties n’ont pas l’intention d’aller jusqu’à une guerre mondiale, mais n’importe quel dérapage ou provocation pourrait y conduire. [...]

PAKISTAN Confédération syndicale All Pakistan Trade Union Federation 

2022-02-23

A l'occasion de la Conférence mondiale ouverte contre la guerre et l'exploitation, pour l'Internationale ouvrière, convoquée les 30 et 31 octobre 2022, se tiendra le 29 octobre une conférence internationale pour la défense des droits des femmes travailleuses à l'initiative de Rubina Jamil, secrétaire générale de la All Pakistan Trade Union Federation et de Christelle Keiser secrétaire nationale du POID. Ci-dessous une contribution de Rubina Jamil.  [...]

ÉTATS-UNIS Interview de Jim Lafferty : « Non à la guerre américaine contre la Russie ! »

2022-02-14

Entretien avec Jim Lafferty, directeur exécutif émérite de la National Lawyers Guild (Guilde nationale des juristes) à Los Angeles. Il a été l'un des coordinateurs nationaux de la plus grande coalition contre la guerre du Viêt Nam : la National Peace Action Coalition. Il est également membre du comité consultatif de Labor and Community for an Independent Party (LCIP). L'entretien a été réalisé par Alan Benjamin, membre du comité de rédaction de The Organizer. [...]

RUSSIE « Nous opposer à notre propre gouvernement » — Andreï Kalinkine, Groupe russe de partisans du CORQI*

2022-02-14

En tant que communistes russes, notre premier devoir est de nous opposer aux tendances impérialistes de notre propre gouvernement. Nous ne soutenons pas la dictature du grand capital dans notre pays. Le régime oligarchique de Vladimir Poutine fait ce que tout régime réactionnaire a toujours fait : invoquer une menace extérieure pour attaquer systématiquement les droits sociaux et politiques des travailleurs.
Mais cela ne signifie en aucun cas la moindre bienveillance vis-à-vis des impérialistes de l’OTAN. [...]

UKRAINE « Le régime ukrainien est un régime militaro-policier » — Volodymir*, militant ouvrier ukrainien

2022-02-14

Chers camarades,
Le régime mis en place en Ukraine après 2014 est un régime militaro-policier. Toute opposition de gauche est interdite, de même que l’« idéologie », les « symboles » et la presse communistes. Le mouvement syndical est affaibli par des dirigeants qui collaborent avec le régime. Les grèves sont sporadiques, principalement dans les mines. Tout type de protestation contre le régime est immédiatement qualifié de manipulation par l’« agresseur russe ». La terreur politique règne à grande échelle : selon les estimations les plus prudentes, de 5 000 à 10 000 personnes sont emprisonnées pour « terrorisme » et « séparatisme ». L’économie est en déclin, pas seulement à cause du coronavirus, mais d’abord de la politique de guerre et de désindustrialisation menée par le régime.

[...]