ALGÉRIE Un appel des Etat-Unis signés par des responsables du mouvement ouvrier et démocratique

Chers amis et camarades,

La répression s’accélère en Algérie contre les militants de toutes tendances, alors que se poursuit et s’amplifie le mouvement de millions d’Algériens pour en finir avec le régime.

Le 28 mai nous parvenait la nouvelle de la mort tragique du docteur Kameleddine Fekhar, militant des droits démocratiques, que les autorités algériennes ont laissé mourir en détention après plus de cinquante jours de grève de la faim. En Algérie, les initiatives se multiplient pour la libération de tous les détenus d’opinion.

Nous venons de recevoir des États Unis l’appel ci-dessous, largement contresigné par des responsables du mouvement ouvrier et démocratique. Nous en partageons le contenu, et vous invitons à le faire circuler le plus largement possible, à le signer, à prendre toutes les initiatives sous la forme que vous jugerez utile pour appuyer l’exigence de libération de tous les prisonniers d’opinion en vous adressant aux autorités algériennes, et à nous les faire connaître.

Daniel Gluckstein
Nambiath Vasudevan

Coordinateurs du comité ouvrier international contre la guerre et l’exploitation, pour l’Internationale ouvrière (COI)