FR

ALGÉRIE Déclaration du Comité d’Organisation des Socialistes Internationalistes (COSI) Après la démission de Bouteflika : « Régime dégage ! La parole au peuple ! Assemblée constituante souveraine ! Organisons-nous ! »

2019-04-11

Abdelaziz Bouteflika n’est plus Président de la République dès ce mardi 2 avril 2019. Il s’agit de la première victoire du peuple tout entier depuis son irruption dans les rues des villes et des communes du pays, le 22 février, pour s’opposer « à un cinquième mandat » du président en exercice.  Première victoire seulement, car toutes les revendications des masses exprimées ces six dernières semaines n’ont pas été satisfaites par la sortie définitive du président sortant : « Système dégage » et « la parole au peuple ». Mais victoire tout de même du peuple acquise par ses marches, manifestations, rassemblements, grèves, et la lutte pour l’indépendance des organisations syndicales, particulièrement de la centrale syndicale historiques des travailleurs l’UGTA. Le peuple, particulièrement les travailleurs, a montré « que tout était possible » ! Il va, sans aucun doute, s’en trouver conforté pour poursuivre sa mobilisation sur ses [...]

Pour la démocratie ouvrière et la libre discussion dans le mouvement ouvrier, contre les falsifications

2019-03-28

Le mouvement ouvrier international ne peut vivre et accomplir ses tâches que s’il reconnaît la légitimité de la libre discussion, de la démocratie ouvrière, du droit de tous les militants, courants et organisations existant en son sein de défendre librement leur point de vue. C’est parce que le Comité ouvrier international contre la guerre et l’exploitation, pour l’Internationale ouvrière (constitué dans la conférence mondiale de Mumbai, en Inde, en novembre 2016) a été fondé sur ces principes qu’il estime devoir, dans ce numéro de sa Lettre d’information hebdomadaire, alerter les militants ouvriers du monde entier sur la campagne de falsification à laquelle se livre un dénommé Benoît Lahouze, mettant en cause l’un des deux coordinateurs du Comité ouvrier international. Pour que chacun puisse se faire sa propre opinion, la Lettre d’information publie : (a) les extraits du courrier envoyé par le dénommé Benoît Lahouze (1) à des dizaines de [...]

CHINE Le gouvernement chinois n’est pas disposé à ralentir sa politique répressive 

2019-03-28

Le Comité ouvrier international a été informé d’un document que fait circuler la Hong Kong Confederation of Trade Unions (HKCTU), informant le mouvement ouvrier international que « depuis 2015, le mouvement ouvrier chinois est entré dans une période très difficile. Il est évident que le gouvernement chinois n’est pas disposé à ralentir la vague de répression engagée depuis. Vous trouverez dans cet article la liste de ces mesures répressives, pour mieux comprendre l’état actuel du mouvement ouvrier chinois. » La HKCTU appelle à une semaine de mobilisation du 25 au 30 mars. Les militants ouvriers placés en détention et poursuivis pénalement en 2015 Le 3 décembre 2015, sur ordre du gouvernement de la province de Guangdong, plus de 25 militants pour les droits ouvriers étaient placés en détention et poursuivis pénalement. Plusieurs membres d’ONG [NdT : il s’agit en fait de centres ouvriers d’assistance juridique] furent la cible de ces mesures. Meng [...]

BRÉSIL Contre la réforme des retraites

2019-03-18

À Curitiba, l’appel de la Centrale unique des travailleurs (CUT) à former des comités de résistance contre la réforme des retraites a été pris au sérieux. Le gouvernement d’extrême droite de Bolsonaro a rendu public son projet de contre-réforme de la « Previdência » (retraites et Sécurité sociale). À Curitiba (État du Paraná), des militants, représentant du Parti des travailleurs (PT), du Mouvement des paysans sans-terre (MST), de syndicats, dont un ancien député fédéral du PT, se sont réunis le 22 février et ont décidé – comme le raconte notre correspondant – de constituer un Comité contre la réforme de la Previdência. Cette «assemblée plénière unitaire pour vaincre la réforme des retraites » a été convoquée à la suite de nombreuses initiatives ouvrant la perspective de la lutte de classe unie contre Bolsonaro (motion du cercle PT de Curitiba-Nord pour la grève générale, pétition de soutien à la grève des fonctionnaires municipaux [...]

ALGÉRIE 10 mars : la classe ouvrière entre en scène 

2019-03-18

Du 6 au 10 mars, c’est une nouvelle semaine, riche en événements dans le processus révolutionnaire commencé en Algérie le 22 février, que nous racontent nos correspondants en Algérie.  Mercredi 6 mars. Alors que les sommets du régime semblent ne pas vouloir reculer, les appels se multiplient à manifester le vendredi 8 mars, faisant explicitement référence à la Journée internationale des femmes. Mais cette fois, d’importants secteurs organisés de la société y appellent, à l’instar de l’Organisation nationale des moudjahidine (qui regroupe les anciens combattants de la révolution algérienne).  Réagissant aux déclarations de l’administration Trump qui, la veille, a prétendu « soutenir les manifestations pacifiques », les étudiants d’Alger inventent un nouveau slogan – en arabe – : « Trump, laisse-nous tranquilles ! C’est une affaire de famille qui se règle en famille ! ».  Dans les secteurs organisés de la classe ouvrière, la [...]

VENEZUELA Une déclaration de militants des USA : Arrêt de l’intervention « humanitaire » de Trump ! USA, bas les pattes devant le Venezuela ! Respect de la souveraineté du peuple vénézuélien et de son droit à l’auto-détermination !

2019-03-09

Le gouvernement Trump, avec la complicité des gouvernements et dirigeants poli- tiques de tous bords, accroît son intervention au Venezuela en piétinant la souveraineté et le droit à l’auto-détermination de cette nation sous le prétexte d’une « aide humanitaire » Qui peut accepter pareille hypocrisie ? Le gouvernement des États Unis – sous G. W. Bush, Barack Obama et maintenant Donald Trump – a soutenu une tentative avortée de coup d’état contre Hugo Chavez en 2002, a imposé des sanctions qui empêchent le Venezuela d’avoir accès aux devises fortes qui lui permettraient de se procurer des produits de première nécessité, a empêché le Venezuela de se procurer des médicaments (1), a exigé le paiement de la dette extérieure sans aucune concession (sous peine de sanctions encore plus lourdes), et financé une déstabilisation et le sabotage de son économie par le secteur privé… le tout dans le but de réduire une nation à la famine [...]

MAROC Constituer un syndicat dans la zone franche de Tanger, c’est un crime — Interview d’un membre du bureau syndical de l’entreprise Delphi

2019-02-15

Les syndicats ne sont pas les bienvenus dans la zone franche d’exportation de Tanger. Les employeurs s’opposent à toute activité syndicale et n’hésitent pas à la combattre par tous les moyens. C’est ce qui fut le cas par exemple pour les travailleurs de l’ECI «Electrical Components International », spécialisée dans la production de câbles et composants électroniques, qui, il y a quelques années, a licencié abusivement dix employés dont le seul crime était de vouloir constituer un bureau syndical au sein de leur entreprise.  Un rapport intitulé Maroc, zones franches, droits des travailleurs et stratégies syndicales, établi par le Bureau international du travail (BIT) a constaté également les pratiques anti-syndicales des employeurs de la zone et la passivité de l’administration quant à l’application de la législation en matière de libertés syndicales.  En effet, les employeurs ne tolèrent pas la création de bureaux [...]

ÉTAT ESPAGNOL La République catalane en procès à Madrid

2019-02-15

Haute institution de la monarchie espagnole, le Tribunal suprême a refusé d’admettre les observateurs internationaux au procès des dirigeants de la Généralité de Catalogne et d’associations, qui seront jugés à Madrid à partir du 12 février. Pedro Sanchez, président « socialiste » du gouvernement de la monarchie (un gouverne- ment, rappelons-le, soutenu par Podemos), est allé le 7 février à Strasbourg devant le Conseil de l’Europe et le Tribunal européen des droits de l’homme pour vanter les mérites des institutions de l’État espagnol. Il a rappelé que l’État espagnol avait adhéré au Conseil de l’Europe en 1977, c’est-à-dire au lendemain de la mort de Franco, lorsque les dirigeants du Parti socialiste et du Parti communiste « négociaient » la restauration de la monarchie, exigée par Franco avant sa mort, et la préservation des principales institutions de la dictature dans la Constitution de 1978. Une Constitution que [...]