Campagne internationale Liberté pour Mumia Abu-Jamal

La campagne internationale Liberté pour Mumia Abu-Jamal, lancée par le Comité ouvrier international contre la Guerre et l’Exploitation, pour une Internationale ouvrière (COI) se développe.

L’appel du COI lancé le 6 mars dernier a reçu le soutien de militants et d’organisations syndicales, d’organisations pour les droits démocratiques dans de nombreux pays du monde entier. C’est notre contribution à la campagne de masse pour la libération de Mumia.


France

À Monsieur Tom Wolf, Gouverneur

Cher Monsieur,

Au nom du POID (Parti ouvrier indépendant et démocratique), nous vous demandons instamment d’ordonner que Mumia Abu-Jamal, le prisonnier de Pennsylvanie le plus célèbre au monde soit immédia- tement libéré et hospitalisé.

Comme vous le savez, Mumia Abu-Jamal a été testé positif à la covid-19 et il est isolé dans une infir- merie de prison totalement inadéquate. Compte tenu de son âge, 67 ans, de l’affection hépatique dont il souffre et de ses problèmes de tension artérielle, sa vie même est en danger.

Il faut que Mumia soit libéré de prison.

Le nom de Mumia Abu-Jamal est célèbre au plan international tout comme, dans notre pays, il est bien connu de centaines de milliers de citoyens. Nous joignons notre voix à l’immense clameur qui grossit internationalement pour réclamer la libération immédiate de Mumia et son transfert dans un hôpital pour qu’il puisse recevoir les soins que nécessite son état.

Recevez l’assurance de notre respect.

Daniel Gluckstein, secrétaire national du Parti ouvrier indépendant et démocratique.


« La libération, c’est le seul et unique traitement pour Mumia » (Dr Ricardo Alvarez, médecin de Mumia)

« C’est maintenant, tout de suite qu’il faut libérer Mumia Abu-Jamal », c’est ce que martèlent tous les collectifs qui se battent pour la vie de Mumia Abu-Jamal, âgé de 67 ans qui vient, en prison, d’être testé positif à la covid-19. Mumia souffre d’une insuffisance cardiaque congestive et d’hépatite C. Selon les paroles de son médecin Ricardo Alvarez « La libération c’est le seul et unique traitement ».

Dans le monde entier des déclarations s’accumulent pour exiger la libération immédiate de Mumia et son hospitalisation.

Une déclaration du NUMSA (Syndicat des Métallurgistes d’Afrique du Sud) fort de 300 000 adhé- rents, proclame, « Durant les jours sombres de l’Apartheid, le mouvement de libération reçut le soutien d’organisations progressistes qui firent pression sur le gouvernement pour la libération des prisonniers politiques. A notre tour maintenant de libérer Mumia Abu-Jamal ».

De leur côté, la Fédération internationale des Journalistes, le Syndicat national des Journalistes (US) et le SNJ-CGT (France) ont publié un appel pour « l’hospitalisation immédiate de Mumia afin qu’il puisse recevoir les soins que nécessite son état, prodigués par des professionnels indépendants, ainsi que sa libération dès que son état le lui permettra afin qu’il puisse retrouver sa femme et ses enfants »

Le POID (Parti ouvrier indépendant et démocratique) ainsi que le COI (Comité ouvrier international -Contre la Guerre et l’Exploitation, pour l’Internationale ouvrière) ont publié des déclarations du même type, adressées au Gouverneur de Pennsylvanie Tom Wolf (voir en annexe)

La Tribune des Travailleurs n° 281 du 17 mars 2021, hebdomadaire du POID (Parti ouvrier indépendant et démocratique)


Philippines

Je m’appelle Randy Miranda du Partido Manggagawa – Parti des Travailleurs des Philippines. Au nom de notre parti, nous demandons aux autorités de libérer Mumia le plus rapidement possible. Nous venons d’apprendre que son état de santé est d’autant plus alarmant qu’on vient de lui diagnostiquer une insuffisance cardiaque congestive. Il faut qu’il sorte de prison et soit admis dans un hôpital pour recevoir les soins que nécessite son état. Nous demandons aux autorités le transfert de Mumia vers un hôpital où il pourra recevoir les soins adéquats.

Libération immédiate de Mumia
Libération de tous les prisonniers âgés, vulnérables et de tous les prisonniers politiques.


Brésil

Å l’attention du Gouverneur de Pennsylvanie Tom Wolf
Å l’attention du secrétaire d’État de Pennsylvanie pour les affaires pénales
Å l’attention du procureur du district de Philadelphie Larry Krasner.

Nous, organisations et militants syndicaux, politiques et membres d’organisations populaires, intellec- tuels et défenseurs de la démocratie et de la justice –nous adressons à vous pour que soit sauvée la vie du militant noir Mumia Abu-Jamal qui a été testé positif à la covid-19 et qui est soigné dans une infirmerie de la prison, situation tout à fait inadéquate vu son état de santé. Le transfert immédiat de Mumia vers un hôpital est urgent car chaque heure qui passe menace sa survie.

Nous saisissons cette occasion de nous joindre à tous ceux qui, aux États Unis exigent justice pour Mumia et son transfert dans un hôpital. Ils demandent également que tous les prisonniers politiques âgés, vulnérables, soient libérés avant que la covid ne ruine davantage leur vie déjà mise en péril.

Recevez l’assurance de nos salutations distinguées.

Paulo Teixeira – Membre du Congrès fédéral et Secrétaire général du Parti des travailleurs (PT) ; National Confederation of Metalworkers – CNM-CUT ; Angelo Vanhoni – Président du Parti des Travailleurs (PT) de Curitiba/PR ; Luiz Carlos Paixão – Membre du comité éxécutif de la Confédération nationale des Travailleurs de l’Enseignement – CNTE ; Union of Professio- nal Journalists of Paraná, SindijorPR ; National Federation of Journalists, FENAJ ; Gustavo Henrique Vidal – Président du syndicat des journalistes de Paraná ; Movement of Dam-Affected People, MAB ; Pedro Carrano – Journaliste, membre du syndicat UMT ; Florisvaldo Fier – Dr. Rosinha, pédiatre, spécialiste de santé publique ; Anísio G. Homem – Écrivain et traducteur ; Valter Pomar – Historien, dirigeant national du PT ; Valério Arcary – Historien, membre du PSOL; Marco Maia – Député Fédéral du PT ; Elmano Freitas – Deputé d’État PT /Ceará ; Renato Freitas – Membre du Comité de ville du PT – Curitiba/PR ; Ana Carolina Dartora – Membre du Comité de ville du PT – Curitiba/PR ; Boanerges Elias – Président d’État de CUT-PR ; Cláudio Ribeiro – Avocat du Travail retraité ; Johnson G. Homem – Avocat ; Ney Jansen – Président de la section syndicale APP de Curitiba North ; Ricardo Prestes Pazello – Militant de la Consultation populaire et professeur de droit à l’ UFPR ; Julio Cesar Carignano – Président du syndicat des journalistes de Paraná ; Maurino Silva – Direction du PT Directory – São José- SC ; Christiane Ribeiro Gomes – Directeur général du centre 39 du syndicat CPERS ; Lucas Barbosa Pelissari – Enseignant IFPR, membre de la consultation populaire ; Pedro Jacobs – Syndicaliste, CPERS 39 ; Popular Peasant Movement – MCP ; Alaerte Leandro Martins – Réseau des femmes noires, infirmière, spécialiste de santé publique, fondatrice de l’association Pelourinho da Lapa ; Angela Sarneski – Réseau des femmes noires et Collectif Comvida ; Berquelei Matheus Costa – Historien ; Giorgia Prates – Photo-journaliste au journal Brasil de Fato Paraná ; Davi Macedo – Journaliste ; Leandro Taques – Photo-journaliste ; Luzia Nunes – Consultation populaire ; Sara Gladys Toniato – Psychologue ; Bernardo Kestring – syndicat APP et directeur de Sinpes ; Rodrigo Tomazini – membre du PSSOL, dirigeant syndical APP à Curitiba Norte Sindicato ; Marina de Godoy –Opposition Cutiste de Sismmac ; Diana Cristina de Abreu – membre de la direction de la CUT Paraná.


Mexique

Ville de Mexico, 17 mars 2021

Tom Wolf, Gouverneur de l’État de Pennsylvanie, USA.
Larry Krasner, Procureur du District 26 de Philadelphie
John Wetzel, Secrétaire d’État à l’Administration pénitentiaire

La Commission exécutive de la Nouvelle Centrale des Travailleurs a pris connaissance de la contagion récente par la covid-19 du camarade Mumia Abu Jamal, militant renommé du mouvement noir et démocratique aux USA, injustement emprisonné et condamné à la prison à perpétuité.

Il y a des mois que nous avons été informés de l’arrivée de la contagion à la covid-19 dans la prison où il se trouve enfermé et du fait que cette contamination s’est produite par la voie du personnel de sécurité. Aujourd’hui nous apprenons que la vie de Mumia est en danger à cause de son infection et de sa condition médicale : il a une maladie hépatique et on lui a diagnostiqué récemment une insuffisance cardiaque congestive, ce qui s’ajoute à son âge avancé, 67 ans.

Ceci réclame son transfert immédiat dans un hôpital spécialisé où il puisse bénéficier des soins adap- tés à sa situation de santé, et pas seulement des soins qui lui sont offerts dans l’infirmerie pénitentiaire.

C’est pour cela qu’en soutenant l’appel urgent lancé par différentes organisations et coalitions soli- daires avec le camarade Mumia Abu Jamal, nous nous adressons à vous, pour demander :

Transfert immédiat de Mumia dans un hôpital pour qu’il reçoive l’attention médicale adéquate !

Libération immédiate de Mumia !
Libération de tous ceux qui sont âgés, prisonniers vulnérables et prisonniers politiques !

Ce sont les mesures humanitaires urgentes qui doivent être mises en œuvre pour préserver la vie du camarade et des prisonniers vulnérables.

Salutations distinguées.

Commission exécutive nationale de la Confédération Nouvelle Centrale des Travailleurs


Ville de Mexico, 17 mars 2021

Tom Wolf, Gouverneur de l’État de Pennsylvanie, USA.
Larry Krasner, Procureur du District 26 de Philadelphie
John Wetzel, Secrétaire d’État à l’Administration pénitentiaire

L’Organisation politique du Peuple et des Travailleurs a pris connaissance de la contagion récente par la covid-19 du camarade Mumia Abu Jamal, militant renommé du mouvement noir et démocratique aux USA, injustement emprisonné et condamné à la prison à perpétuité.

Il y a des mois que nous avons été informés de l’arrivée de la contagion à la covid-19 dans la prison où il se trouve enfermé et du fait que cette contamination s’est produite par la voie du personnel de sécurité. Aujourd’hui nous apprenons que la vie de Mumia est en danger à cause de son infection et de sa condition médicale : il a une maladie hépatique et on lui a diagnostiqué récemment une insuffisance cardiaque congestive, ce qui s’ajoute à son âge avancé, 67 ans.

Ceci réclame son transfert immédiat dans un hôpital spécialisé où il puisse bénéficier des soins adap- tés à sa situation de santé, et pas seulement des soins qui lui sont offerts dans l’infirmerie pénitentiaire.

C’est pour cela qu’en soutenant l’appel urgent lancé par différentes organisations et coalitions soli- daires avec le camarade Mumia Abu Jamal, nous nous adressons à vous, pour demander :

Transfert immédiat de Mumia dans un hôpital pour qu’il reçoive l’attention médicale adéquate ! Libération immédiate de Mumia !
Libération de tous ceux qui sont âgés, prisonniers vulnérables et prisonniers politiques !
Ce sont les mesures humanitaires urgentes qui doivent être mises en œuvre pour préserver la vie du

camarade et des prisonniers vulnérables. Salutations distinguées

Organisation politique du Peuple et des Travailleurs
“Pour l’Émancipation sociale”


Grande Bretagne

Cher(e)s camarades,

Nous avons un besoin urgent de votre soutien.

Il faut que Mumia Abu-Jamal soit hospitalisé. Il a été testé positif à la covid-19 et a été isolé dans une infirmerie de prison totalement inadéquate. Compte tenu de son âge, 67 ans, de sa maladie hépatique et de ses problèmes de tension artérielle, la vie de Mumia est sérieusement compromise. Son état est d’au- tant plus alarmant qu’on lui a récemment diagnostiqué une insuffisance cardiaque congestive. Il faut qu’il soit libéré et envoyé dans un hôpital afin de recevoir les soins que nécessite son état.

Mais cela ne s’arrête pas là. Il faut que Mumia soit totalement libéré de prison sur la base des documents qui témoignent de son innocence et de son état de santé qui en lui-même, devrait être suffisant pour assurer sa libération.

Dans le pays et à l’étranger, un nombre croissant de voix s’élèvent pour exiger la libération de Mumia. Le 27 février, lors d’une manifestation appelée dans l’urgence à Philadelphie devant le bureau du Procureur Larry Krasner, procureur du district de Philadelphie, les militants ont exigé que Mumia soit libéré immédiatement et qu’il reçoive les soins que réclame son état dans un hôpital. Le 3 mars, Mumia a pu parler au téléphone à ses sympathisants qui tenaient une fois encore un meeting devant les bureaux de Krasner. Il a exprimé toute sa reconnaissance pour les soutiens qu’il reçoit ainsi que les autres prisonniers âgés dont l’état est critique et qui sont maintenus en prison.

Nous vous demandons de contacter le gouverneur de Pennsylvanie Tom Wolf, le Secrétaire de l’État de Pennsylvanie chargé des affaires pénales, John Wetzel et le Procureur de district Larry Krasner pour leur transmettre ces trois exigences :

Transfert immédiat de Mumia dans un hôpital pour recevoir les soins que requiert son état ! Libération immédiate de Mumia !
Libération de tous les prisonniers âgés et vulnérables et de tous les prisonniers politiques !

Premiers signataires en Grande Bretagne :

Ian Hodson Président du syndicat national des boulangers et de l’alimentation BFAWU ; Steve Hedley Secrétaire Général Adjoint du syndicat des cheminots RMT à titre personnel ; Jane Doolan membre de la direction nationale du syndicat; Stefan Cholewka Secrétaire de l’Union Locale des TUC de Rochdale ; Kevin O’Brien UNISON -Secrétaire de l’Union Locale des TUC de Merton and Sutton ; Mike Arnott Secrétaire de l’Union locale des TUC de Dundee, Écosse ; James Parker Secrétaire de l’association des Unions locales des TUC du Berkshire, Secrétaire du syndicat Unite Community des comtés Berkshire, Oxfordshire et Buckinghamshire; Mouna Hamitouche Conseillère municipale Labour de Barnsbury Ward Islington, Maire d’Islington de 2010 à 2011, Londres ; Mike Calvert Secrétaire adjoint de la section UNISON d’ Islington – Londres; Tariq Ali Ecrivain. David Halpin Chirurgien retraité; Charles Charalambous Directeur de la publication Labour Internationalist ; Nat Queen Syndicat de l’Enseignement supérieur Université de Birmingham à titre personnel ; Ray Barkley Secrétaire de section syndicale ; Nick Phillips– syndicat Unite à titre personnel ; Michael Loughling Universitaire ; Mona Baker Université de Shanghai, University d’Oslo, Université de Manchester ; David Ball Professeur Smith College Northampton ; John Sweeney Les Travailleurs Contre l’UE à titre personnel ; Julia Ayache Doctorante Université de Nottingham ; Doreen McNally Liverpool Unite community à titre personnel.