CHILI Halte à la répression du gouvernement chilien contre les lycéens 
et les principaux dirigeants de l’ACES (Assemblée de Coordination des Lycéens) !

Face à la répression exercée contre leurs principaux porte-paroles et contre Víctor Chanfreau, concentrée dans l’applica­tion de la Loi de Sécurité Intérieure de l’Etat qui peut être appliquée dans certains cas comme une loi contre le terrorisme, nous déclarons :

  1. Nous condamnons la répression du gouvernement chilien contre la protestation sociale et nous nous adres­sons à toutes les organisations démocratiques du monde pour déclarer un état d’alerte sur la sécurité de Víctor Chanfreau et de ses camarades, qui se trouvent en danger.
  2. Le gouvernement chilien prétend déchainer toute la répression sur ce jeune dirigeant dont le grand-père a été assassiné par la dictature de Pinochet, en qualifiant l’ACES d’organisation séditieuse.

Nous faisons nôtre l’exi­gence de toutes les organisations démocratiques du Chili que soit mis fin à la criminalisation des protestations sociales qui atteignent déjà 82 jours de mobilisation pour les légitimes revendications de la majorité de la population.


Contact: youthforsocialism@outlook.com