Communiqué de l’Alliance internationale des jeunes pour le socialisme (AIJS) Libération immédiate des jeunes militants arrêtés en Algérie !

Ce mercredi 9 octobre, Abdelouhab Fersaoui, président du Rassemblement Action Jeunesse (RAJ), a été arrêté par des policiers à la fin d’un rassemblement organisé devant le tribunal d’Alger, pour exiger la libération de cinq autres dirigeants de cette organisation très active dans le mouvement populaire, « Hirak ».

Ils sont inculpés pour atteinte à la sûreté nationale et risquent de 10 à 20 ans de prison.

Les militants de l’Alliance internationale des jeunes pour le socialisme ne peuvent pas tolérer que des militants soient arrêtés et emprisonnés pour leur opinions politiques.

Il n’y a qu’une jeunesse et elle est internationale.

Que ce soit en Algérie ou ailleurs, il en va d’abord de la défense des droits démocratiques et des libertés individuelles.

Nous apportons tout notre soutien à ces militants et exigeons la libération immédiate de tous les détenus d’opinion.

Nous invitons tous les jeunes, lycéens ou étudiants, militants ou non, à signer et à faire signer cet appel, pour se joindre à la campagne internationale et permettre d’organiser toutes actions nécessaires à la satisfaction de ces mots d’ordre.

Libération immédiate des militants du RAJ et de tous les détenus d’opinions en Algérie !